Pourquoi pas un Casino Volant ?
Un vol long courrier peut vite être très ennuyant malgré les améliorations constantes des compagnies aériennes pour combler cet inconvenient, pourquoi ne pas imaginer un casino installé à bord d'un Avion ?

Le projet d'un Casino Volant

Les compagnies aériennes tendent à se diversifier dans de plus en plus de secteurs, lorsque certaines proposent des réservations d’hôtel, d'autres nous offrent la possibilité de louer des véhicules. A ce moment là, on se dit simplement qu'il n'y a plus aucune limite, alors pourquoi ne pas imaginer un service unique et innovant rendant à la fois un vol plus agréable tout en permettant une expérience sociale inoubliable avec le casino en l'air. Les bateaux casino se développent de plus en plus et permettent à des joueurs comme les Israéliens de jouer sur la Méditerranée hors des eaux territoriales israéliennes. Le point positif à ces casinos c'est qu'ils ne sont liés à aucune contrainte législative dans les eaux internationales, les bateaux n'ont donc pas à payer les taxes que paient habituellement les casinos terrestres. Certains bateaux de croisières sont même spécialisés dans le domaine des casinos, c'est le cas par exemple du SunCruz Casinos, un bateau qu'il n'a pas de destination précise et qui circule simplement au coeur des eaux internationales dans le but d’échapper à la législation d'un pays en particulier concernant les jeux d'argent.

Nous pouvons facilement imaginer le même type de dispositifs de machines à sous 3D, de tables de black jack et de Steward remplissant la tâche de croupiers à bord des avions, cependant les problématiques sont différentes et ce projet s'oppose à de nombreux obstacles. Le projet d'un Casino Volant serait proposé uniquement à la Buisness Class et à la First Class, l'avant de l'appareil serait par exemple remplacé par une sorte de petit salon Lounge aux designs luxueux, une table de black jack par ici et pourquoi pas des machines à sous connectées par le biais d'un reseau Wifi. Cette salle permettra aussi d'échanger, de boire et de se désalterer dans une tout autre ambiance.

Qu'entendons-nous par casino volant ?

Jusqu'à présent, les avions pour des vols longs courrier sont presque dans la majorité des compagnies aériennes équipées de siège confortables où se trouvent un écran et une manette pour jouer à des jeux et visionner des films. La possibilité de jouer à des jeux tel que la roulette ou le black jack est présente, mais cela ne fait pas de ces avions des casinos volants. La différence entre argent fictive et argent réelle est cruciale et bouleverse de nombreuses problématiques, plusieurs choix s'offrent donc aux sociétés à l'origine de ces projets, le premier choix est de proposer un salon Lounge réservé à certains passagers uniquement, les classes supérieures par exemple qui auront accès à une salle de jeu ou se trouvera un ou plusieurs croupiers permettant des jeux comme le black jack et la roulette.

Pour ce qui est des machines à sous, cela soulève des problèmes différents comme la connexion internet utilisée, des câbles supplémentaires et la possibilité de voir le dispositif très lent. L'idée d'un casino volant parait à première vue assez simple mais est en réalité un véritable casse tête en matière de design, d'ergonomie, de législation et de coût.

Projets de quelques compagnies aériennes concernant les casinos volants

Posted on 10 sep 2015 by Admin   |  

La société Alitalia ainsi que la société Swiss Air ont mit en place en 1996 des sièges permettant de jouer aux machines à sous et à d'autres jeux de casino, un dispositif réservé uniquement aux classes affaires et première classe. Tous les vols long courrier de Swiss Air étaient équipées de ce dispositif et les revenus étaient partagés entre la société fournissant la technologie de jeux IFT, la compagnie aérienne ainsi que le Loto Suisse. Cependant les chiffres générés par cette technologie étaient bien en dessous de ce que les investisseurs avaient envisagé, de plus, de nombreux problèmes de surchauffe s'en suivent causant de nombreux dysfonctionnement au niveau des sièges des passagers, pour finir le Crash du vol SR111 était en partie causé par le dispositif IFT mal raccordé provoquant de la fumée et des étincelles dans l'appareil. Depuis, ces appareils ont totalement été retirés des avions de la compagnie.

Posted on 29 fev 2016 by Admin   |  

La société Airbus est aussi dans le coup depuis le lancement de l'A380 en imaginant dès à présent l'avion du futur doté de salles de détente mais aussi de casinos volants, ainsi l'espace qu'offre un tel avion pourrait permettre ce type de services. Il faut bien comprendre que dans les airs comme sur la mer, les gains générés par cete activité ne seront soumis à aucune taxe, d'où l'interet de ces sociétés de se lancer sur ce terrain. La compagnie Low Cost Ryan Air souhaitait aussi être de la partie, mais pour le moment le proejt est en stand by à cause de plusieurs contraitnes techniques.